Quelques règles et erreurs des ablutions (sermon)

Premier sermon :

Louange à Allah, Seigneur des Mondes. Qu’Allah couvre d’éloge et salutation notre prophète Mohammed, ainsi que famille et se compagnons.

Ceci dit :

Chers croyants, craignez Allah et que chaque âme voit bien ce qu’elle a avancé pour demain. Et craignez Allah, certes Allah est bien informé de ce que vous faites.

Serviteurs d’Allah : il y a un ensemble de règles liées aux ablutions qu’il est indispensable de connaitre et d’apprendre afin que nous adorions Allah avec clairvoyance et sur la voie du prophète (ﷺ).

Il y a donc parmi les règles : que tu accomplisses tes ablutions en une fois, deux fois et trois fois. C’est-à-dire que tu laves chaque membre une fois ou deux fois ou trois fois, sauf la tête. En effet, il a été confirmé que le prophète (ﷺ) l’a frotté une fois et qu’il l’a également frotté trois fois (voir hadith n°106 et 107 de ‘Uthman Ibn ‘Affan (رضي الله عنه) rapporté par Abou Dawoud). Et il n’est pas permis de laver plus de trois fois en raison des propos du prophète (ﷺ) au sujet de celui qui l’a fait plus de trois fois : « Celui donc qui ajoute à cela a certes mal agi et a été injuste ».

Et certaines personnes sont persuadées qu’il est obligatoire de laver trois fois chaque membre et ceci est faux. Il fait tant partie de la Sounnah de laver une fois, que deux fois ou trois fois.

Et il est obligatoire de parfaire ses ablutions, c’est-à-dire que l’eau doit bien passer sur l’entièreté du visage, des mains et des pieds tout en frottant. Abdoullah Ibn ‘Amr Ibn Al-‘As (رضي الله عنه) a dit : « Nous sommes revenu avec le messager d’Allah (ﷺ) de Mekkah à Médine, nous sommes arrivés à un point d’eau en cours de route, quand un groupe de personne se hâta au moment du ‘Asr, ils accomplirent leurs ablutions avec précipitation. En les rejoignant nous nous sommes aperçus que leurs talons étaient secs et que l’eau n’avait pas atteint cette partie. Le messager d’Allah (ﷺ) dit alors : « Ceux qui n’ont pas lavé correctement leurs talons sont sous la menace du Feu, alors parfaites vos ablutions ». ».

Et Abou Hourayrah (رضي الله عنه) interpellait les gens en disant : « Parfaites vos ablutions, c’est-à-dire : faites passer l’eau sur l’entièreté du membre-, car j’ai entendu le messager d’Allah (ﷺ) dire : « Ceux qui n’ont pas lavé correctement leurs talons sont sous la menace du Feu ». ».

Et le prophète (ﷺ) a un jour vu un homme prier alors qu’il y avait une partie de son talon de la taille d’une pièce de dirham qui n’avait pas été touché par l’eau, le messager d’Allah (ﷺ) lui alors ordonné de recommencer ses ablutions ainsi que sa prière. Ce qui démontre que le membre que l’eau n’a pas touché cause l’invalidité des ablutions ainsi que l’invalidité de la prière.

Et les savants ont fait remarquer que celui dont la partie d’un membre qui doit être lavé dans les ablutions est recouvert par une matière que l’eau ne peut transpercer, il lui incombe de retirer cette matière.

Et le lavage du membre signifie d’utiliser l’eau et de la frotter en passant la main sur le membre à laver. Et ce que font certaines personnes en se limitant à asperger d’eau le membre sans le frotter est une erreur et ce n’est pas un lavage.

Et il est légiféré d’utiliser le siwak à chaque ablution en raison des propos suivants du prophète (ﷺ) : « Si ce n’était pas pénible pour ma communauté, je leur aurais certes ordonné d’utiliser le siwak à chaque ablution ».

Et il est légiféré au prieur de prier avec ses ablutions plus d’une prière obligatoire. Ainsi, s’il fait ses ablutions pour le ‘Asr, il a le droit de prier avec ces ablutions le ‘Asr, le Maghrib, le ‘Icha, les prières surérogatoires, la prière nocturne et le Witr tant qu’il est en ablutions.

Il lui est également légiféré de refaire ses ablutions pour chaque prière même s’il les a encore, en raison des propos suivants du prophète (ﷺ) : « Si ce n’était pas pénible pour ma communauté, je leur aurais certes ordonné de faire les ablutions à chaque prière et d’utiliser le siwak à chaque ablution » et également en raison de ce que le prophète (ﷺ) faisait.

Et celui qui se lève de son sommeil, il doit laver trois fois ses mains avant de faire ses ablutions. D’après Abou Hourayrah (رضي الله عنه), le messager d’Allah (ﷺ) a dit : « Lorsque l’un d’entre vous se réveille, qu’il lave ses mains avant de les introduire dans l’eau de ses ablutions. En effet, aucun d’entre vous ne sait où ses mains ont passé la nuit ».

Et il est légiféré de prier deux unités de prière après avoir accompli ses ablutions comme rapporté dans le hadith de Bilal.

Il est également légiféré pour le croyant d’être constamment en ablutions. Dès qu’il perd ses ablutions, il les recommence même si ce n’est pas pour une prière, en raison des propos suivants du prophète (ﷺ) : « N’est constamment en ablution qu’un croyant ».

Et celui qui est impureté majeure et qui souhaite dormir avant d’accomplir son bain rituel, il lui est légiféré de faire ses ablutions et de dormir puis d’accomplir son bain rituel lorsqu’il se réveillera. Et il est légiféré de faire ses ablutions pour celui qui souhaite avoir un second rapport charnel.

Deuxième sermon :

Chers croyants, craignez Allah comme il se doit et ne mourrez qu’en étant pleinement soumis.

Parmi les erreurs que certains gens commettent dans les ablutions : il y a le fait de se laisser hanter par le doute. Tu le trouves ainsi prendre beaucoup de temps pour faire ses ablutions et à chaque fois qu’il lave un membre, il doit le recommencer encore et encore. Et il n’y a pas de doute qu’il s’agit là d’une erreur et de la ruse du Cheytan. Et ce qui lui est obligatoire, c’est de continuer à faire ses ablutions sans faire attention au doute qui le hante.

Parmi les erreurs, lorsque certaines personnes font leurs ablutions puis qu’une impureté touche leur corps ou leurs vêtements, ils ne se limitent pas à nettoyer l’impureté plutôt ils sont persuadés qu’ils doivent recommencer leurs ablutions et ceci est une erreur. Et ce qui est juste, c’est qu’il faut juste nettoyer l’impureté et il n’est pas obligatoire de recommencer ses ablutions.

Et parmi les choses auxquelles il convient de faire attention, il y a fait que le gaspillage d’eau des ablutions est interdit. Le prophète (ﷺ) avait l’habitude d’accomplir ses ablutions avec l’équivalent du Moud qui est la quantité d’eau que les deux mains peuvent contenir lorsqu’elles sont jointes.

Ce que font certaines personnes en laissant couler l’eau du robinet en grande quantité est une erreur, et il y a moyen d’éviter de gaspiller l’eau en coupant le robinet à chaque fois qu’on prend une poignée d’eau et en ne faisant couler qu’un petit filet d’eau.

On demanda un jour au prophète (ﷺ) s’il y a du gaspillage d’eau dans les ablutions, il répondit : « Bien sûr, même si tu venais à faire tes ablutions au bord d’un fleuve ».

Et notre Seigneur (سبحانه وتعالى) nous certes interdit de gaspiller en disant, dans le sens rapproché du verse : « Et ne gaspillez pas, en effet, Allah n’aime pas ceux qui gaspillent ».

Serviteurs d’Allah : voici donc un ensemble de règles des ablutions ainsi que quelques erreurs commises par certaines personnes.

وصلى الله وسلم على نبينا محمد، وعلى آله، وصحبه أجمعين

والحمد لله رب العالمين


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s