Les bienséances relatives à la saison hivernale (sermon)

Premier sermon :

Louange à Allah Seigneur des Mondes. Qu’Allah couvre d’éloge et salutation notre prophète Mohammed, ainsi que sa famille et ses compagnons.

Ceci dit :

Serviteurs d’Allah : craignez Allah comme il se doit et sachez que l’alternance des saisons et leur succession font partie de la sagesse d’Allah et des signes de Sa capacité, de sorte à ce que les intérêts des serviteurs aboutissent dans l’acquisition de leurs vivres et subsistances ainsi que dans les voyages qu’ils entreprennent, et également afin qu’ils méditent sur l’étonnante capacité d’Allah (تعالى) à faire alterner le temps de frais à chaud et de chaud à frais ainsi que de long à court et de court à long. Allah (تعالى) a dit, dans le sens rapproché du verset : « Allah fait alterner la nuit et le jour. Il y a là un sujet de réflexion pour ceux qui ont de yeux ». Et si Allah (سبحانه وتعالى) est le Seul Capable à faire cela sans que personne n’y contribue alors c’est donc lui Le Seul à mériter d’être adoré sans que personne d’autre ne mérite de l’être pas même un ange rapproché, ni un prophète envoyé, ni un saint, ni un arbre, ni une pierre.

Chers frères en Allah : à l’occasion du début de la saison hivernale, il est bon de brièvement rappeler certaines règles et bienséances qui y sont liées parmi lesquelles : le fait que la saison hivernale, comme l’ont dit certains Salafs, est une richesse froide pour le croyant. Il est aisé d’y jeûner la journée étant donné qu’elle est courte et il est aisé d’y prier la nuit ce qui en est facilité étant donné qu’elle est longue. Et quelles bonnes adorations que celles-ci : jeûner le jour et prier la nuit.

D’après Abou Sa’id Al-Khoudri (رضي الله عنه), le prophète () a dit : « L’hiver est le printemps du croyant ». Et dans une autre version, il a dit () : « L’hiver est le printemps du croyant : sa nuit est plus longue et il y prie, et son jour est plus court et il y jeûne ».

Et il a été rapporté qu’Ibn Mas’oud (رضي الله عنه) disait lorsque l’hiver arrivait : « L’hiver vous est venu, c’est une saison de bénédiction ; ses nuits sont longues et on y prie, tandis que ses journées sont courtes et on y jeûne ».

Serviteurs d’Allah : les jours et les nuits sont certes des étapes qui nous rapprochent toujours plus de l’au-delà et qui nous éloignent d’avantage d’ici-bas. Et ne te sera utile dans l’au-delà -après la grâce d’Allah et Sa miséricorde- que ce que tu auras avancé devant toi comme foi et œuvre pieuse, multiplie donc l’accomplissement des bonnes œuvres. Tu es certes dans cette vie mondaine en voyage vers l’au-delà et il est indispensable d’avoir des provisions pour voyager, rappelle-toi donc de la parole d’Allah (تعالى), dans le sens rapproché du verset : « Et le bien que vous faites, Allah le sait. Et prenez vos provisions; car certes, la meilleure provision est la piété. Et redoutez-Moi, ô doués d’intelligence ».

Et parmi les règles sur lesquelles il convient d’attirer l’attention : il y a le fait que certaines personnes n’accomplissent pas complètement leurs ablutions ou leur bain rituel obligatoire en laissant certaines parties sans que l’eau ne les touche à cause de la fraîcheur de l’eau et ceci est un immense méfait ! Le prophète () a menacé par le feu ceux qui ne lavaient pas correctement leurs talons dans les ablutions et cette menace vaut également si on viendrait à négliger le lavage de toute partie qu’il nous a été ordonné de laver. Et de par Sa grâce, Allah nous a facilité des moyens par lesquels chauffer l’eau sans difficulté ni peine, c’est donc à Lui que revient la louange.

Et il convient de rappeler les règles du Mash (المسح) sur les chaussons, les chaussettes et tout ce qui s’y rapporte puisqu’en période de froid, les gens mettent des chaussettes plus qu’en d’autre temps. Et en résumé, celui qui met des chaussons ou chaussettes sur lesquelles il n’y a pas d’impureté et qui recouvrent le pied jusqu’à la cheville inclue, après avoir accompli une première fois ses ablutions, il peut alors effleurer ses chaussons ou chaussettes pour une durée d’un jour et une nuit s’il est résident, et trois jours et trois nuits s’il est voyageur. Et la durée ne commence pas au moment où l’on met les chaussons ou chaussettes mais elle commence à partir du premier effleurement après avoir perdu ses ablutions.

Et ceci est dû à la grâce d’Allah et à la facilité qu’Il a accordée à Ses serviteurs. Notre religion est donc la religion de la facilité dans laquelle il n’y a ni gêne ni difficulté et la louange revient à Allah pour Sa grâce et Sa bienfaisance. Allah (تعالى) a dit, dans le sens rapproché du verset : « Allah ne veut pas vous imposer quelque gêne » et Il a également dit, toujours dans le sens rapproché du verset : « Allah veut pour vous la facilité et Il ne veut pas pour vous la difficulté ».

Et parmi les règles liées à la saison hivernale, il y a le fait que certaines personnes insultent le froid lorsque celui-ci s’intensifie alors qu’Allah (تعالى) a dit dans le hadith Qoudsi : « L’enfant d’Adam me cause du tort en insultant le temps alors que c’est Moi le temps, c’est Moi qui fait alterner la nuit et le jour », et lorsque tu insultes le froid ou la chaleur, cela signifie que tu insultes Celui Qui l’a créé, car Allah est Celui Qui a créé le temps et Il a créé ce qui s’y trouve comme nuit, jour, froid et chaleur.

Quant au fait de décrire le temps sans l’insulter comme le fait de dire : « C’est une nuit fraîche » ou « C’est un jour chaud » ou autre comme descriptions, alors il n’y a pas de mal à cela comme Loût (عليه السلام) a dit, dans le sens rapproché du verset : « Voici un jour terrible ».

Il convient donc au musulman de repousser le froid et la chaleur, car leur intensité compte parmi les ennemis des enfants d’Adam. Et lors des grands froids, le croyant doit se rappeler l’Enfer, contre lequel il demandera alors protection, car c’est de l’Enfer que provient ce que vous pouvez ressentir comme froid. Comme l’a dit le prophète (ﷺ) : « Certes, l’Enfer possède deux souffles : l’un en l’hiver et l’autre en été. Ainsi, le froid le plus glacial que vous subissez provient de son grand froid et la chaleur la plus torride que vous ressentez provient de sa chaleur intense ».

Et rappelez-vous également des pauvres et des nécessiteux parmi vos frères qui ne trouvent pas de quoi se réchauffer, venez-leur en aide en leur donnant l’aumône.

وصلى الله وسلم على نبينا محمد وعلى آله وصحبه، والحمد لله رب العالمين


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s