L’ostentation et ses méfaits (sermon)

Premier sermon :

Louange à Allah, Seigneur des Mondes. Qu’Allah couvre d’éloges et salutations notre prophète Mohammed, ainsi que sa famille et ses compagnons.

Ceci dit :

Serviteurs d’Allah : craignez Allah (تعالى) comme il se doit et sachez que l’œuvre est acceptée à condition qu’elle soit vouée exclusivement à Allah (عز وجل) et qu’elle soit conforme à la Sounnah du messager d’Allah (ﷺ). Et l’œuvre n’est appelée pieuse et elle ne sera acceptée que si elle est accompagnée de ces deux conditions : (الإخلاصُ والمُتابَعَة) vouer l’adoration exclusivement à Allah et se conformer à la Sounnah du messager d’Allah (ﷺ).

Vouer l’adoration exclusivement à Allah est donc l’une des deux conditions pour que l’œuvre soit acceptée. Allah (تعالى) a dit, dans le sens rapproché du verset : « Adore donc Allah en Lui vouant un culte exclusif. N’est-ce pas que c’est à Allah qu’appartient la religion pure », dans un autre verset : « Dis : Il m’a été ordonné d’adorer Allah en Lui vouant exclusivement le culte », et dans un autre verset : « Cependant, il ne leur a été commandé que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif ». Ces versets démontrent donc que vouer l’adoration exclusivement à Allah est une condition de l’œuvre et qu’Allah (عز وجل) n’accepte de l’œuvre que ce qui Lui est exclusivement voué, Seul sans associé.

Et dans le hadith d’après Abou Oumamah Al-Bahili (رضي الله عنه), le prophète (ﷺ) a dit : « Certes, Allah n’accepte de l’œuvre que ce qui Lui est exclusivement voué et par laquelle on recherche Sa Face » rapporté par An-Nassaï.

Et le Chirk et l’ostentation s’opposent à la sincérité. Et l’ostentation consiste à accomplir une œuvre pour être vu par les gens, et en fait partie ce qu’on appelle As-Soum’ah qui consiste à accomplir une œuvre pour être entendu par les gens.

Et le fait d’œuvrer pour être vu ou entendu par les gens (الرِّياء والسُّمعَة) fait partie des traits de caractères blâmables en religion. Celui donc qui œuvre pour être vu ou entendu par les gens, Allah le dévoilera à la vue de tous. D’après Ibn ‘Abbas (رضي الله عنهما), le messager d’Allah (ﷺ) a dit : « Celui qui œuvre pour être entendu par les gens, Allah le dévoilera et celui qui œuvre pour être vu par les gens, Allah le dévoilera également » rapporté par Mouslim.

Serviteurs d’Allah : lorsque l’œuvre est vouée à autre qu’Allah, elle est sujette à plusieurs cas de figure :

• Le premier cas est que l’œuvre soit purement ostentatoire dans le sens où on ne l’accomplit que pour être vu par les gens.

Al-Hafizh Ibn Rajab (رحمه الله) a dit : « Et il ne fait pas de doute pour un musulman quant au fait que cette œuvre soit vaine et que son auteur mérite la colère d’Allah et Son châtiment ».

• Le deuxième cas est que l’œuvre soit vouée à Allah tout en étant mêlée à une part d’ostentation.

Al-Hafizh Ibn Rajab (رحمه الله) a dit : « Et parfois l’œuvre est vouée à Allah tout en étant mêlée à une part d’ostentation. Ainsi, si cette part d’ostentation se mêle dès le début de l’œuvre, les textes religieux ont démontré que cette œuvre est invalide et vaine. Et il est rapporté d’un groupe de Salafs parmi lesquels ‘Ibadah Ibn As-Samit, Abou Ad-Darda, Al-Hassan, Sa’id Ibn Al-Mousayyib et d’autres que si l’œuvre venait à être mêlée à une part d’ostentation, celle-ci serait alors invalide. Et aucune divergence à ce sujet n’est connu chez les Salafs ».

Allah (تعالى) a dit, dans le sens rapproché du verset : « Celui donc qui espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur ».

Et d’après Abou Hourayrah (رضي الله عنه), le prophète (ﷺ) a dit : « Allah (تعالى) a dit : « Je suis celui qui se passe le plus d’associés, celui donc qui accomplit une œuvre dans laquelle il M’associe à un autre, Je le délaisserai lui et son association ». » rapporté par Mouslim.

• Le troisième cas est que le début de l’œuvre soit voué à Allah puis l’ostentation s’est soudainement introduite, s’il est arrivé à la repousser alors l’œuvre ne sera pas affectée. Mais si elle persiste dans l’œuvre, on dira alors que la partie de l’œuvre avant l’ostentation sera acceptée et la partie de l’œuvre à laquelle l’ostentation s’est mêlée ne sera pas acceptée.

• Le quatrième cas est que l’ostentation survienne après avoir terminé l’adoration, et ceci n’a pas d’effet sur l’adoration à moi de contenir un manque d’équité tel que rappeler aux gens qu’on leur a fait charité et leur causer du tort, ce qui a pour conséquence d’annuler cette charité. Allah (تعالى) a dit, dans le sens rapproché du verset : « Ô vous qui avez eu la foi ! N’annulez pas vos aumônes en rappelant avoir fait charité ou en causant du tort ».

Deuxième sermon :

Serviteurs d’Allah : l’ostentation a de nombreux méfaits parmi lesquels, il y a le fait que l’ostentation est un acte de polythéisme mineur. Chaddad Ibn Aws (رضي الله عنه) a dit : « À l’époque du messager d’Allah (ﷺ) nous considérions l’ostentation comme étant le polythéisme mineur » rapporté par At-Tabarani dans Al-Awsat.

D’après Mahmoud Ibn Labid (رضي الله عنه), le messager d’Allah (ﷺ) a dit : « Ce dont j’ai le plus peur pour vous est le polythéisme mineur ». Les compagnons dirent alors : « Et qu’est-ce que le polythéisme mineur ? ». Il répondit : « Il s’agit de l’ostentation » rapporté par Ahmed.

D’après Abou Sa’id Al-Khoudri (رضي الله عنه), le messager d’Allah (ﷺ) a dit : « Ne vous informerais-je pas de ce dont j’ai plus peur pour vous que le faux messie ? ». Les compagnons dirent alors : « Bien sûr ». Il répondit : « Le polythéisme caché qui consiste à ce que l’homme se lève pour prier, il embellit alors sa prière, car il sait qu’on l’observe » rapporté par Ahmed et Ibn Majah.

Cheikh Ibn ‘Otheymine a dit dans son explication de Kitab At-Tawhid : « L’ostentation fait partie du polythéisme mineur, car la personne a visé par son adoration autre qu’Allah, et elle peut en arriver au polythéisme majeur ».

Parmi les méfaits de l’ostentation, il y a le fait qu’elle compte parmi les grands péchés. Dans Kitab Al-Kabair, Al-Hafizh Adh-Dhahadi a recensé l’ostentation comme étant le trente-troisième grand péché.

Parmi les méfaits de l’ostentation, il y a le fait qu’elle est l’une des caractéristiques des hypocrites. Allah (تعالى) a dit en décrivant les hypocrites, dans le sens rapproché du verset : « Et lorsqu’ils se lèvent pour prier, ils se lèvent avec paresse et par ostentation envers les gens. Et ils n’invoquent Allah que très peu ».

وصلى الله وسلم على نبينا محمد وعلى آله وصحبه أجمعين

والحمد لله رب العالمين


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s