La fraternité (sermon)

• Premier sermon :

Louange à Allah, Seigneur des Mondes. Qu’Allah couvre d’éloge et salutation notre prophète Mohammed, ainsi que sa famille et ses compagnons.

Ceci dit :

Serviteurs d’Allah : craignez Allah (تعالى) comme il se doit. Car, celui qui Le craint, Allah le protégera et lui indiquera ce qu’il y a de mieux pour sa religion et sa vie d’ici-bas. Et la crainte d’Allah consiste à œuvrer dans l’obéissance d’Allah sur base d’une science venant d’Allah en espérant Sa récompense et c’est également de délaisser la désobéissance à Allah sur base d’une science venant d’Allah en ayant peur Son châtiment.

Serviteurs d’Allah : la véritable fraternité c’est la fraternité de l’islam, la fraternité de la religion et du dogme. C’est une fraternité qui a plus de valeur que la fraternité de sang et de lignée. Allah (تعالى) a dit, dans le sens rapproché du verset : « Les croyants ne sont que des frères. Etablissez donc la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu’on vous fasse miséricorde ».

Allah (تعالى) a également dit, dans le sens rapproché du verset : « Et cramponnez-vous tous ensemble au «Habl» (câble) d’Allah et ne soyez pas divisés; et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous: lorsque vous étiez ennemis, c’est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d’un abîme de Feu, c’est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés ».

Et dans le hadith d’après Ibn ‘Omar (رضي الله عنه), le messager d’Allah (ﷺ) a dit : « Le musulman est le frère du musulman, il ne le lèse pas et ne l’abandonne pas. Celui qui est présent lorsque son frère en a besoin, Allah sera présent lorsqu’il en aura besoin. Celui qui soulage la difficulté d’un musulman, Allah le soulagera d’une des difficultés du jour de la résurrection. Celui qui couvre le péché d’un musulman, Allah le couvrira au jour de la résurrection » rapporté par Al-Boukhari et Mouslim

Et d’après Abou Hourayrah (رضي الله عنه), le messager d’Allah (ﷺ) a dit : « Ne vous détestez pas, ne vous tournez pas le dos, ne vous concurrencez pas ; soyez des serviteurs d’Allah et comportez-vous en frères » rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Sa parole (ﷺ) : « Soyez des serviteurs d’Allah et comportez-vous en frères » signifie : conduisez-vous et comportez-vous en frères dans la compassion, la douceur, la tendresse, l’affection, l’entraide dans le bien et ce qui y est similaire avec franchise et bon conseil dans toute situation ».

Il est donc du devoir du musulman de s’efforcer de sauvegarder la fraternité, la compassion et la miséricorde mutuelle entre lui et ses frères parmi les musulmans. D’après An-Nou’man Ibn Bachir (رضي الله عنه), le messager d’Allah (ﷺ) a dit : « L’exemple des croyants dans leur compassion, miséricorde et tendresse sont à l’exemple du corps qui lorsqu’un de ses membres se plaint, le reste du corps se plaindra d’insomnie et de fièvre » rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

D’après Abou Moussa Al-Ach’ari (رضي الله عنه), le messager d’Allah (ﷺ) a dit : « Le croyant est pour le croyant comme la construction, ils se soutiennent les uns les autres » rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Ces hadiths indiquent donc clairement l’importance des droits des musulmans les uns sur les autres et ils les encouragent à faire preuve mutuellement de miséricorde, tendresse et solidarité dans autre que le péché et ce qui est détestable.

Deuxième sermon :

Serviteurs d’Allah : craignez Allah comme il se doit et ne mourrez qu’en étant pleinement soumis. Et sachez qu’afin de faire durer la fraternité, l’amour et la compassion entre les musulmans, il y a de nombreuses causes parmi lesquelles :

Il y a tout d’abord : (التغافل) le fait d’ignorer ou de ne pas faire attention à la faute de ton frère musulman lorsqu’il commet une faute.

Et At-Taghâfoul c’est de se détourner d’une mauvaise chose comme si tu ne l’avais pas entendu, faire mine de ne rien avoir entendu et c’est ainsi que les nobles se comportent.

Ibn Al-Jawzi (رحمه الله) a dit : « Ignorer les fautes d’autrui est le plus agréable trait de caractère des nobles. En effet, les gens sont prédisposés à commettre des fautes et des erreurs, alors si la personne fait attention à toute faute et toute erreur qui pourrait survenir, elle se fatiguera et fatiguera les autres. Tandis que l’intelligent doué de raison ne prête pas à attention à toute faute qu’elle soit grande ou petite que ce soit avec sa famille, ceux qu’il aime, ses amis et ses voisins ».

La deuxième cause pour faire durer la fraternité entre les musulmans est que tu aimes pour ton frère musulman ce que tu aimes pour toi-même.

D’après Anas (رضي الله عنه), le prophète (ﷺ) a dit : « Aucun d’entre vous n’aura complètement la foi tant qu’il n’aimera pas pour son frère ce qu’il aime pour lui-même » rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

La troisième cause pour faire durer la fraternité entre les musulmans est que tu conseilles ton frère musulman en privé lorsqu’il commet une erreur.

L’imam Ach-Chafi’i (رحمه الله) a dit : « Celui qui exhorte son frère en privé, il lui aura certes donné le bon conseil et l’aura embelli. Et celui qui l’exhorte en public, il l’aura certes dévoilé et l’aura enlaidi » rapporté par Abou Nou’aym dans Al-Hilyah.

Lorsque les Salafs voulaient conseiller une personne, ils l’exhortaient donc en privé.

La quatrième cause pour faire durer la fraternité entre les musulmans est de faire des concessions sur certaines affaires mondaines qui ne te nuiront pas, pour la cause de ton frère musulman.

D’après Abou Hourayrah (رضي الله عنه), le messager d’Allah (ﷺ) a dit : « Allah augmente la valeur [ici-bas et dans l’au-delà] de celui qui se montre clément » rapporté par Mouslim.

La cinquième cause pour faire durer la fraternité entre les musulmans est de penser du bien de ton frère musulman et lui chercher des excuses.

Mohammed Ibn Sirine (رحمه الله) a dit : « Lorsqu’on t’informe d’un fait au sujet de ton frère, cherche-lui une excuse. Si tu ne lui en trouves pas alors dis-toi qu’il a en peut-être une ».

Qatāda ibn Diʿāma (رحمه الله) a dit : « Par Allah ! Allah a valorisé la sacralité du croyant à tel point qu’Il t’a ordonné de ne penser que du bien de ton frère ».

وصلى الله وسلم على نبينا محمد وعلى آله وصحبه أجمعين

والحمد لله رب العالمين


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s