Le danger d’innover en religion (sermon)

Premier sermon :

Louange à Allah, Seigneur des Mondes. Qu’Allah couvre d’éloges et salutations notre prophète Mohammed, ainsi que sa famille et ses compagnons.

Ceci dit :

Serviteurs d’Allah : craignez Allah (تعالى) comme il se doit d’être craint. En effet, il s’agit de la recommandation d’Allah adressée aux premiers et derniers. Allah (تعالى) a dit, dans le sens rapproché du verset : « À vous et à ceux à qui avant vous le Livre fut donné, Nous vous avons enjoint de craindre Allah ».

Serviteurs d’Allah : certes, notre prophète (ﷺ) a sévèrement mis en garde et averti contre les innovations en religion comme il est rapporté dans le hadith d’après Al-‘Irbad Ibn Sariyah (رضي الله عنه) que le prophète (ﷺ) a dit : « Et prenez garde aux choses nouvellement inventées » rapporté par Ahmed et Abou Dawoud.

Et le prophète (ﷺ) a informé que les innovations en religion sont toutes mauvaises et ne contiennent aucun bien comme il est rapporté dans le hadith d’après Jabir Ibn Abdillah (رضي الله عنه) que le prophète (ﷺ) a dit : « Et les pires des choses sont les choses nouvellement inventées » rapporté par Mouslim.

Et le prophète (ﷺ) a informé que toute innovation constitue un égarement et que tout égarement est voué au Feu de l’Enfer, et le refuge est auprès d’Allah, comme il est rapporté dans le hadith d’après Jabir Ibn Abdillah (رضي الله عنه) que le prophète (ﷺ) a dit : « Et toute innovation constitue un égarement » rapporté par Mouslim et An-Nassaï, et dans la version de ce dernier il y a l’ajout suivant : « Et tout égarement est voué au Feu ». Et le terme « Tout(e) » fait partie des termes qui indiquent et expriment une généralité, ce terme englobe donc toute innovation sans la moindre exception.

Et l’innovation en religion consiste à instaurer un acte d’adoration ou une croyance dans la religion. Ainsi, tout acte d’adoration ou toute croyance pour laquelle il n’y a pas de fondement dans le Livre d’Allah ni dans la Sounnah du messager d’Allah (ﷺ) alors elle fait partie des innovations.

Et le fait d’innover en religion est un acte illicite par les textes religieux et le consensus des savants. D’après ‘Aicha la mère des croyants (رضي الله عنها), le messager d’Allah (ﷺ) a dit : « Celui qui instaure dans notre religion ce qui n’en fait pas partie, cela sera rejeté » rapporté par Al-Boukhari et Mouslim. Et dans autre une version rapportée par Mouslim, le prophète (ﷺ) a dit : « Celui qui accomplit une œuvre sur laquelle il n’y a pas notre ordre, son œuvre sera rejetée ».

Les Gens de la Sounnah et du Groupe sont unanimes quant au fait qu’il faut s’écarter des innovations en religion et qu’elles sont un égarement. Et le consensus à ce sujet a été rapporté par plus d’un imam parmi eux : Al-Boukhari, Abou Hatim Ar-Razi, Abou Zar’ah Ar-Razi comme mentionné dans Charh Ousoul i’tiqad Ahl As-Sounnah de son auteur Al-Lalakaï.

Serviteurs d’Allah : les innovations en religion font partie des pas de Cheytan que notre Seigneur (عز وجل) nous a interdit de suivre. Allah (تعالى) a dit, dans le sens rapproché du verset : « Et ne suivez point les pas du Diable, car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré ».

Et les innovations en religion sont les sentiers qu’Allah (عز وجل) nous a interdit de suivre. Allah (تعالى) a dit, dans le sens rapproché du verset : « Voici mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie. Voilà ce qu’Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété ».

Et les innovations en religion sont une diffamation envers la religion, car Allah (عز وجل) a parachevé Sa religion. Il a dit, dans le sens rapproché du verset : « Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion ». La religion d’Allah est donc parfaite et elle n’a pas besoin qu’on y ajoute quoi que ce soit. Allah (عز وجل) a ainsi parachevé Sa religion celui donc qui ajoute quoi que ce soit à la religion, il aura alors innové et celui qui innove en religion, il aura alors diffamé la religion et aura prétendu que la religion n’est pas parfaite et le refuge est auprès d’Allah.

L’imam Malik Ibn Anas (رحمه الله) a dit : « Celui qui innove dans la religion une innovation qu’il considère bonne, il aura alors prétendu que Mohammed (ﷺ) n’a pas loyalement transmis le message, car Allah a dit, dans le sens rapproché du verset : « Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion », ainsi ce qui autrefois ne faisait pas partie de la religion, n’en fera pas partie aujourd’hui » mentionné par Ach-Chatibi dans Al-I’tissam.

Et les innovations ne contiennent aucun bien, et ce pour plusieurs raisons.

Premièrement, car les innovations contredisent la législation du prophète (ﷺ) et qu’y a-t-il après la vérité si ce n’est l’égarement.

Deuxièmement, car les innovations renferment une diffamation envers la législation puisque cette innovation qui a été ajoutée signifie qu’avant cela il y avait un manquement dans la législation islamique.

Troisièmement, car le fait d’instaurer ces innovations et les considérer comme faisant partie de la religion contredit la parole d’Allah (عز وجل), dans le sens rapproché du verset : « Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion », car ce qui est parfait et complet n’a nullement besoin d’être complété.

Enfin quatrièmement, car les innovations ouvrent la porte des passions à la communauté musulmane. Car, toute personne qui trouve bonne à son goût ou à sa pensée un acte d’adoration innové elle l’accomplira, et à ce moment-là l’anarchie régnera au sein de la communauté musulmane et elle ne s’unira pas sur une seule religion.

Serviteurs d’Allah : il convient de faire remarquer et d’attirer l’attention sur le fait que les innovations sont plus graves que les péchés, et l’innovation est plus aimée de Cheytan que le péché. Car, celui qui commet un péché se repent tandis que l’innovateur ne se repent que très rarement puisqu’il pense être sur la vérité contrairement à celui qui commet un péché qui lui sait qu’il désobéit à Allah et qu’il commet un péché. Quant à l’innovateur il pense qu’il obéit à Allah, c’est donc ainsi que l’innovation se trouve être pire que le péché et le refuge est auprès d’Allah. C’est pour cette raison que certains Salafs ont dit : « Œuvrer peu sur la Sounnah est meilleur que faire beaucoup d’efforts sur l’innovation ». 

• Second sermon : 

Serviteurs d’Allah : tout le bien se trouve dans le suivi de la Sounnah, comme il est rapporté d’après Jabir Ibn ‘Abdillah (رضي الله عنه) que le prophète (ﷺ) a dit : « La meilleure guidée est celle de Mohammed » rapporté par Mouslim.

Et tout le mal se trouve dans le délaissement de la Sounnah, comme il est rapporté d’après Anas Ibn Malik (رضي الله عنه) que le prophète (ﷺ) a dit : « Celui qui se détourne de ma Sounnah, il ne fait pas partie de moi » rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Et d’après Al-‘Irbad Ibn Sariyah (رضي الله عنه), le messager d’Allah (ﷺ) a dit : « Je vous ai laissé sur une voie claire de nuit comme de jour, nul ne s’en détourne après moi sans qu’il ne court à sa perte » rapporté par Ahmed et Ibn Majah.

Celui donc qui désire le bien dans la vie d’ici-bas et celle de l’au-delà qu’il se cramponne à la Sounnah du prophète (ﷺ) et qu’il s’écarte des innovations.

L’imam Malik (رحمه الله) a dit : « La Sounnah est comme l’arche de Noé, celui qui y embarque sera sauvé et celui qui s’en détourne se noiera ».

L’imam Malik (رحمه الله) a également dit : « Ne réformera les derniers de cette communauté que ce qui a réformé les premiers de celle-ci ».

وصلى الله وسلم على نبينا محمد، وعلى آله، وصحبه أجمعين

والحمد لله رب العالمين

arabe-français (PDF)


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s